A quoi servent les guêpes ?

A la saison chaude, les guêpes sont présentes dans la majeure partie du globe. Quel est le rôle de cet insecte pour la faune et la flore ? Explications.

Pour la plupart d’entre nous, qui dit guêpes, dit piqûres. Une association très répandue : rares sont ceux qui n’ont jamais eu à souffrir de son venin ! L’été, les faits divers liés à des attaques de guêpes ou de frelons se multiplient. Ces événements, à l’issue parfois tragique, sont largement relayés sur les sites web.

Si nous connaissons très bien l’importance de leurs cousines les abeilles, avec leur mission de pollinisation des arbres et des plantes, le rôle des guêpes reste mal connu.

Exterminatrice de nuisibles

Certes, les guêpes nous agacent lorsqu’elles nous piquent et lorsqu’elles bâtissent leurs nids dans nos maisons ou nos lieux de travail. Mais ce n’est pas leur seule activité ! Elles luttent aussi contre la prolifération des nuisibles. Concrètement, elles chassent les insectes et les parasites indésirables qui ravagent les cultures et la végétation. Les différentes espèces de guêpes tiennent lieu de prédateurs naturels pour de multiples espèces de nuisibles.

Par leur action, les guêpes aident à réguler les parasites qui envahissent les espaces verts : jardins, parcs… Ces indésirables sont des mets de choix pour les guêpes et leurs larves. Pour contribuer à la lutte contre les pucerons dans les espaces agricoles, la division britannique de Rentokil a d’ailleurs régulièrement recours à des guêpes.

Certaines espèces de guêpes vont jusqu’à parasiter directement des araignées ou encore des chenilles. Elles les utilisent pour y pondre leurs œufs. Une fois ces œufs éclos, les larves se développent à l’intérieur de leur hôte et s’en nourrissent.

les guêpes sont des anti nuisibles naturels

les guêpes sont des anti nuisibles naturels

Précieuses pour la fabrication du vin

Incroyable mais vrai, les guêpes représentent des alliées de choix pour les vignerons ! Elles permettent aux levures que l’on trouve dans le raisin de bien se développer.

D’après une étude de l’université de Florence (rédigée en anglais), l’estomac de ces guêpes est un lieu parfaitement adapté au développement de champignons utilisés pour la fabrication du vin, de la bière et du pain, c’est le cas, par exemple, du champignon saccharomyces cerevisiae.

Comment s’explique ce phénomène naturel ? C’est très simple, les grains de raisins de fin de saison contiennent une quantité élevée de levures. Pour les hyménoptères, ces raisins représentent une source d’alimentation très appréciée. Les levures absorbées vont rester dans leur estomac tout l’hiver. Après reproduction, ces levures se retrouvent alors dans le patrimoine génétique de leur descendance. Les guêpes les transmettent aussi lorsqu’elles régurgitent la nourriture qui va nourrir leurs petits. Cette nouvelle génération d’insectes injectera ensuite ces levures aux raisins de la récolte suivante.

Utiles pour la pollinisation

Une partie des guêpes, essentiellement les mâles, sont chargées de récolter du nectar de fleur. Mais on ne les classe pas pour autant dans la catégorie des insectes pollinisateurs. Néanmoins, certaines espèces de guêpes assurent très efficacement le transport de grains de pollen des organes mâles vers les organes femelles des plantes.

Fait assez peu connu, les guêpes sont indispensables pour les figuiers. La guêpe du figuier, nommée guêpe agaonidae, joue le rôle de livreuse de pollen. Elle permet ainsi à l’arbre de réaliser son cycle reproductif en totalité. En biologie, on appelle cette relation mutuelle exclusive le mutualisme : l’insecte et le végétal comptent l’un sur l’autre pour survivre

Puisque cette espèce utilise le figuier comme aire de nidification, on peut donc penser qu’il y a des œufs de guêpes dans les figues que nous consommons. En réalité non, car la guêpe agaonidae sélectionne des figuiers mâles pour y déposer sa ponte. Et ses fruits sont impropres à la consommation. Les figuiers femelles, dont nous mangeons les fruits, disposent de stratagèmes complexes qui empêchent la ponte, mais autorisent le transfert de grains de pollen.

Que mangent les guêpes ?

La plupart des guêpes sont omnivores, notamment les guêpes sociales qui vivent en groupe au sein d’un nid. Leurs sources d’alimentation sont multiples. La majorité d’entre elles recherche des aliments sucrés ou très protéinés comme le thon ou la viande.

Insectes

les guêpes sont des chasseuse hors pair

Comme indiqué plus haut, les guêpes en tant que prédateurs se nourrissent d’insectes, d’araignées, de chenilles et de pucerons. Pour chasser, les femelles ont recours à leur aiguillon. Grâce à celui-ci, elles peuvent ainsi paralyser leur proie. Ensuite, avec leurs mandibules, elles la mastiquent et transportent les restes au nid pour que toute la communauté en profite. Il arrive dans certaines situations que seules les larves consomment les proies rapportées. A noter : quelques espèces, notamment les guêpes à papier, sont des insectes charognards. Elles se nourrissent uniquement de la chair des animaux morts qu’elles ont repérés.

 

Fruits

les guêpes adorent les fruits

les guêpes adorent les fruits

Les guêpes – surtout les adultes – ont une prédilection pour les fruits. Pas de légumes au menu, mais en revanche, elles ont bien leurs cinq rations de fruits par jour ! Elles aiment consommer ce type d’aliments à cause de leur forte concentration en sucre. C’est ainsi que les fruits représentent un de leurs mets favoris.

C’est d’ailleurs parce qu’elles sont friandes de fruits que les guêpes sont vues par l’homme comme des nuisibles. Elles envahissent les vergers ou les jardins, parce qu’elles sont à la recherche de pommes, de poires, de raisins, etc.

Nectar et sucre

A l’instar des abeilles, certaines guêpes consomment le nectar des fleurs. Il s’agit essentiellement des mâles.

Comme leurs cousines, les fourmis, les guêpes affectionnent tout ce qui est sucré. Ce qui explique leur propension à envahir nos pique-niques ! Pour satisfaire leur péché mignon, ces sans-gêne s’attaquent ainsi à nos biscuits, confiseries et autres gourmandises. Elles n’hésitent pas non plus à voler le miel de leurs cousines les abeilles directement dans leurs ruches ! De vraies addicts au sucre…

Plus étonnant, lors de leur croissance, les larves sécrètent un sirop sucré que boivent les guêpes adultes.

Poisson

Le saviez-vous ? Il n’y a pas que le sucre dans leur vie : les guêpes sont aussi de grandes amatrices de thon. Cet aliment est fortement dosé en protéines, nutriments dont raffolent ces insectes.

 En savoir plus

Après avoir lu cet article, votre avis sur les guêpes a-t-il changé ?  Pour approfondir vos connaissances sur les guêpes et les insectes piqueurs, découvrez les aventures de l’#EquipeQuiPique.

Commentaires
  1. Patrice
  2. Haoudji

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *