Les piqûres de moustiques

Bzzzzzzzzz, pique, aïe ! Les moustiques sont dans les parages ! Toute la difficulté est de ne pas se gratter, pour ne pas accentuer la démangeaison. Mais alors, comment faire ?

En premier lieu, il faut savoir que les réactions aux piqûres de moustiques varient selon les systèmes immunitaires. Cela va du simple bouton à l’œdème (en cas de gêne respiratoire, composez immédiatement le 15). Consultez un médecin s’il y a surinfection, si l’inflammation empêche de bouger ou de dormir ou si le gonflement s’accentue plusieurs jours après la piqûre.Piqûres de moustiques infographie

La salive des moustiques peut aussi véhiculer des maladies. En France, plusieurs cas de Chikungunya ont notamment été identifiés en 2014, dans les environs de Montpellier. Heureusement ce type de transmission reste rare en métropole.

Lorsque le moustique pique, il prélève le sang de « son hôte », mais aussi d’éventuels virus ou parasites susceptibles de l’infecter lui-même. Lorsqu’il pique un autre hôte, le moustique ainsi contaminé va alors recracher des virus ou parasites qui peuvent contaminer à son tour ce « nouvel hôte ».
A l’étranger, le moustique peut transmettre à l’homme plusieurs maladies, comme le paludisme, la dengue ou le virus Zika,  qui fait rage en ce moment dans plusieurs pays (dont le Brésil ou la Colombie).

Que faire en cas de piqûre ?

  • Nettoyer la plaie à l’eau et au savon, puis appliquer un antiseptique local ;
  • Appliquer du froid (par exemple des glaçons placés dans un gant de toilette ou un torchon) ;
  • Pour soulager la démangeaison, utiliser des antihistaminiques, en crème ou par voie orale.

Comment éviter d’être piqué ?

Appliquer un répulsif adapté sur sa peau. Bannir vêtements colorés et cosmétiques trop parfumés. Porter des vêtements couvrants (hauts à manches longues et pantalons) et installer des moustiquaires.

Les lieux à éviter : les hautes herbes, les buissons et les points d’eau stagnante. Eviter aussi de sortir à la tombée de la nuit, ou utiliser des dispositifs anti-moustiques.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *