Technologies connectées et sécurité alimentaire

Les technologies peuvent-elles nous aider à améliorer la sécurité alimentaire ?

L’avancée technologique, notamment dans la surveillance à distance, l’enregistrement des données et l’analyse de ces dernières, propose de véritables solutions dans la réduction des risques alimentaires dans l’industrie agroalimentaire qui devient de plus en plus complexe.

Les plans de sécurité alimentaire modernes doivent se focaliser sur la réduction des risques à travers toute la chaîne logistique. La mise en place de points et des mesures de contrôle qui permettent de minimiser ces risques est essentielle à la sécurité alimentaire.

Cependant, la capacité à évaluer les chaînes logistiques d’un bout à l’autre sur plusieurs endroits et pays différents devient de plus en plus dur à gérer. Sans cette capacité à évaluer plusieurs chaînes logistiques d’un même produit, l’assurance de la sécurité alimentaire est virtuellement impossible.

C’est là où les nouvelles technologies émergentes dites “connectées” peuvent vraiment aider.

Futur de la sécurité alimentaire (PDF)

Technologies émergentes pour la sécurité alimentaire

Aujourd’hui, des technologies innovantes peuvent livrer des informations qui permettent aux entreprises d’identifier les tendances et les éventuelles faiblesses. Elles aident les entreprises à prendre une approche plus proactive sur la sécurité alimentaire directement à partir de la chaîne logistique.

Ces technologies connectées, comme PestConnect et HygieneConnect de Rentokil-Initial, offrent une surveillance 24/24 et 7/7 afin de permettre une gestion active des risques en les identifiant plus tôt.

Les technologies connectées peuvent aider à résoudre les risques d’une manière plus rapide et plus efficace, réduisant ainsi les coûts énormes engendrés par des risques non-identifiés. Par exemple :

  • Des senseurs hygiéniques à télédétection dans des toilettes qui permettent de savoir si les employés se lavent les mains, afin d’identifier et de changer les mauvaises habitudes ;
  • Un système de surveillance anti-nuisible connecté, disponible 24/24 et 7/7 qui permet de résoudre un problème de nuisible avant qu’une infestation à plus grande échelle ne prenne place.

Cela étant dit, être en possession de la technologie est une chose. Savoir comment et où s’en servir est un autre problème.

De masse de données à base de données

Les données doivent être lisibles afin d’apporter une plus-value à une entreprise, c’est pourquoi l’analyse et le rapport de ces données doit être clair afin de pouvoir assurer des solutions préventives et soutenir une approche proactive à la sécurité alimentaire.

myRentokil par Rentokil

Par exemple, myRentokil, une plateforme de reporting et d’audit en ligne, fait partie intégrante de la solution PestConnect par Rentokil et permet notamment aux utilisateurs de :

  • Surveiller les activités de nuisibles,
  • Recevoir des recommandations,
  • Voir d’un coup d’oeil les données via un tableau de bord,
  • Se procurer des documents essentiels pour les audits de sécurité alimentaire.

Les données collectées par PestConnect et enregistrées dans myRentokil sont également envoyées au “centre de commandement” de Rentokil.

Ces données sont ensuite exploitées pour mieux comprendre l’activité des nuisibles, et ainsi fournir des recommandations aux entreprises à travers le monde entier.

L’information tirée de ces données offre une visibilité sur les problèmes et leurs causes.

Les données de Rentokil Initial

Rentokil Initial a analysé 200,000 observations et recommandations faites en 2015 à travers 20,000 de ses clients dans l’industrie agroalimentaire dans 27 pays différents.

Des chiffres au niveau global montrent que plus d’un quart des sites de production agroalimentaire ont eu à un moment donné un problème de nuisibles.

Ces sites constituent ou font part d’une chaîne logistique. Les risques associés à la sécurité alimentaire se multiplient donc.

Sur les 200,000 recommandations analysées :

  • 45% sont liées à l’hygiène ou à l’assainissement
  • 19% sont liées à l’intégrité commerciale
  • 6% sont liées au stockage / à l’entreposage

Sécurité alimentaire réduction des risques

Ces chiffres correspondent non seulement à la non-conformité des réglementations comme rapporté par la BRC ou l’AIB, qui sont tous les deux des organismes de certification dans la sécurité alimentaire, mais ils montrent également ce sur quoi les entreprises agroalimentaires devraient se focaliser afin de respecter les normes mondiales.

Rentokil-Initial sera présent au Global Food Safety Conference de 2017 à Houston, Texas, US pour partager son savoir-faire et son point de vue sur le futur de la sécurité alimentaire.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *