Mauvaise nouvelle : l’été revient… avec le frelon asiatique

Le retour de l’été est souvent synonyme du retour du soleil, de la hausse des températures ou encore du début des vacances. Toutefois cette saison est aussi synonyme du retour des moustiques, des abeilles mais aussi du frelon asiatique. Ce dernier fort d’une invasion massive depuis 2004 est un vrai casse-tête, autant pour les apiculteurs que pour les particuliers. Toutefois une bonne connaissance de cette espèce d’hyménoptère peut vous permettre d’éviter bien des désagréments.

L’origine du frelon asiatique

L’histoire raconte que le frelon asiatique serait arrivé en France chez un horticulteur du Lot-et-Garonne par le biais de poteries importées de Chine. Après l’ouverture de celles-ci, le frelon asiatique se serait échappé et en aurait profité pour se reproduire. 13 ans plus tard, le constat est alarmant car la Vespa velutina gagne en moyenne 60km tous les ans. Cette espèce venant du nord de l’Inde et des montagnes de Chine n’a eu aucun mal à se développer en France car ces deux zones géographiques ont un climat assez semblable à celui de l’Hexagone.

Nid de frelon asiatique

#BonASavoir, l’année 2009 a marqué le début de la communication sur le frelon asiatique sur tout le territoire national.

Sa différence avec le frelon européen

La plupart des personnes ont du mal à différencier le frelon asiatique de son cousin l’européen, toutefois certaines particularités nous permettent de pouvoir facilement les reconnaître :

  • Au niveau du corps : Le frelon asiatique possède un thorax de couleur brun noir avec l’extrémité de ses trois premiers abdominaux bordé d’un liseré jaune. Or le frelon européen possède un corps taché de roux avec ses 4 abdominaux entièrement colorés en jaune.
  • Au niveau de la tête : Celle du frelon européen est de couleur jaune alors que celle du frelon asiatique est jaune orangé.
  • Au niveau de la taille : Le frelon asiatique peut mesurer entre 2,5 et 3 cm alors que le frelon européen fait en moyenne 4cm.

#BonASavoir, nous pouvons aussi différencier le frelon asiatique grâce à la couleur de l’extrémité de ses pattes qui sont de couleur jaune d’où son surnom de « Frelon à pattes jaunes »

Un véritable danger pour les abeilles…

On observe depuis plusieurs années, une réduction du nombre d’apiculteurs et du nombre d’abeilles en France. Les raisons peuvent être multiples : pesticides, virus… mais une chose est sûre : le frelon asiatique y est aussi pour beaucoup dans cette diminution.  L’abeille étant la nourriture principale du frelon asiatique,  il est devenu depuis plusieurs années un vrai casse-tête pour les apiculteurs et leurs récoltes. On estime à l’heure actuelle que seulement 10 frelons suffisent à éradiquer un nid entier d’abeilles. Ce chiffre démontre l’impact que peut avoir un frelon asiatique sur la production de miel d’un apiculteur. Outre la perte de plusieurs centaines d’abeilles, le stress causé par le frelon peut nuire aussi à la production. C’est pour cela que les apiculteurs ont décidé de réagir depuis quelques années en installant de plus en plus de pièges à proximité de leurs ruches. Pour finir, la disparition des abeilles est un mauvais signe pour la biodiversité. Etant le principal insecte pollinisateur, sans l’abeille, nous ne pourrions pas avoir de fruits de bonnes qualités.

frelon-asiatique-danger-abeille

#BonASavoir, la poule est un moyen infaillible pour chasser le frelon asiatique. En effet, celles-ci raffolent des frelons asiatiques et profitent du vol stationnaire de celles-ci pour les gober.

… mais aussi pour les humains

Même si le frelon asiatique n’est pas considéré comme un insecte plus dangereux que les autres membres de sa famille, il reste quand même très dangereux lorsque l’on s’approche trop près de son nid. En effet, que ce soit en zone rural ou en zone urbaine, la plupart des nids, composés en moyenne de 2000 individus, sont cachés soit dans des arbres, soit dans les toits. Et il arrive souvent qu’un particulier ait la malchance de toucher un nid juste en faisant du jardinage ou en nettoyant son toit. La suite est moins glorieuse car le frelon asiatique est réputé pour son agressivité quand celui-ci se sent en danger ; seulement 8 piqûres suffisent à vous envoyer à l’hôpital. De plus comme son venin est cardio-toxique et neurotoxique, il peut, en cas d’allergie, être la source « d’Oedeme de Quincke » ou de « Choc anaphylactique » et causer de graves problèmes pour un être humain.

frelon-asiatique-dard

#BonASavoir, chez les Vespidae comme les guêpes et les frelons, seules les femelles sont équipées d’un dard. Celui du frelon asiatique peut mesurer entre 3 et 5 mm.

Comment réagir ?

Comme tous les insectes, le frelon asiatique possède un cycle de vie qui fait que sa présence est plus importante selon une certaine période plutôt qu’à une autre. Il est donc important pour vous de connaitre ses différentes phases pour vous permettre de réagir en conséquence.

  • De Février à Mai c’est la période de fondation des nids : c’est le moment où une reine va chercher un emplacement pour construire un nid.
    • Action possible : Poser des pièges afin de capturer les reines et éviter l’apparition d’un nid.
  • De Mai à Septembre c’est la période de croissance : durant cette période, le nid ne va cesser de croître pour accueillir jusqu’à 4000 individus.
    • Action à faire en cas de présence d’un nid : contacter votre mairie qui, suite à votre appel, contactera le référent (Organisme à vocation sanitaires) qui se chargera de confirmer la présence d’un nid et de contacter une entreprise spécialisée dans la destruction de nid de frelon.
    • Attention en cas de présence avérée d’un nid il est important de compléter la fiche signalétique MNHN qui sert à contrôler l’invasion du frelon asiatique.
  • De Septembre à Novembre, nous sommes sur la période de reproduction, c’est-à-dire qu’une nouvelle génération de sexués va apparaître pour permettre l’apparition d’un nouveau cycle de vie. Pendant ces 3 mois, de simples pièges suffiront à chasser le frelon asiatique car la plupart de la population aura déjà quitté le nid.
    • Action possible : Poser des pièges.
  • De Novembre à Janvier, c’est la dernière période du cycle de vie du frelon asiatique que l’on appelle « l’hivernation ». Au cours de ces 3 mois, il vous sera possible d’apercevoir les nids mais rassurez-vous aucun frelon asiatique n’y sera présent en raison de la faible température à cette époque de l’année.

#BonASavoir, depuis le 22 mai 2013, le ministère de l’Agriculture a publié une note de service afin de définir les mesures de surveillance, de prévention et de lutte pour permettre de limiter l’impact du frelon asiatique sur les colonies d’abeilles domestiques en France.

Différences entre un frelon asiatique et un frelon européen

Quelques gestes à retenir pour éviter le danger

  • La pose des pièges n’est efficace que de Février à Mai et de Septembre à Novembre
  • Ne vous approchez pas d’un nid à moins de 5 m
  • En cas de présence d’un nid, ne cherchez pas à le détruire vous-même mais appelez votre mairie qui s’occupera de mettre en place une procédure de destruction
  • N’appelez pas les pompiers car ils n’interviendront que si le nid est situé sur la voie publique
  • En cas de piqûre, consulter rapidement un médecin ou un pharmacien

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *