Pourquoi les guêpes piquent-elles ?

piqûre de guêpeLa raison principale pour laquelle les guêpes piquent est pour se défendre face à une menace.

Si vous vous faites piquer par une guêpe, c’est qu’a un moment ou un autre, elle s’est sentie menacée ou effrayée. Les guêpes utilisent aussi leur dard pour chasser de petits insectes dont elles se nourrissent.

Il y a deux raisons principales derrière une piqûre de guêpe.

  • La protection : comme la plupart des animaux, si une guêpe se sent menacée ou attaquée, elle défendra son nid avec le seul moyen de défense à sa disposition : son dard !
  • L’agitation : les guêpes sont relativement proches des humains d’une certaine manière, elles peuvent être agacées et agirent en conséquence. Le flot constant de mains et de journaux dans l’intention de les écraser sans ménagement peut énerver les guêpes et les inciter à passer à l’attaque.

Les guêpes meurent-elles après avoir piqué ?

piqûre de guêpeVole comme le papillon, pique comme l’abeille… Ne voulez-vous pas dire, vole comme le papillon et pique comme la guêpe ?

 

Bien que la fameuse citation de Mohamed Ali soit correcte quant à la capacité des abeilles à infliger une piqûre douloureuse, n’aurait-elle pas plus de sens en remplaçant l’abeille, par la guêpe ?

Et pourquoi ça ? Et bien, à l’inverse des abeilles, les guêpes ne meurent pas après avoir piqué une personne. En réalité, elles peuvent piquer plusieurs fois tout au long de leur vie. C’est la raison pour laquelle les guêpes peuvent être si meurtrières, surtout pour les personnes allergiques.

Pourquoi les guêpes ne meurent pas après une piqûre ?

La réponse à cette question se cache derrière une spécificité anatomique bien particulière aux guêpes et qui les différencient des abeilles, la forme de leurs dards.

Un dard d’abeille n’est pas lisse mais hérissé d’éperons qui se bloquent dans la peau de la victime. Lorsqu’elles tentent de s’en aller, le dard reste accroché avec une partie de l’abdomen, ce qui conduit à leur mort.

Concernant les guêpes, le scénario est différent. Leur dard est lisse, ce qui leur permet de piquer plusieurs fois dans risque de rester coincer dans leur victime.

Quand on y repense, le choix métaphorique de l’abeille n’est pas réellement adapté. Cela suggère de placer seulement un seul et unique coup. Cependant, utiliser la phrase « Vole comme le papillon, pique comme la guêpe » donne une connotation beaucoup plus incisive, laissant suggérer une flopée de coups puissants.

Les mâles guêpes ne piquent pas

Pourquoi les guêpes ne meurent pas après une piqûreC’est un fait ! Chez la guêpe, seules les femelles sont en mesure de piquer. Et ce n’est pas parce que les mâles ne le veulent pas, ils ne peuvent tout simplement pas. Pourquoi ? Tout simplement car, seules les femelles disposent d’un dard. Les mâles en sont complètement dépourvus.

 

Comme pour la plupart des mâles dans le monde des insectes, le seul rôle des mâles guêpes est la reproduction, même si, dans certains cas, ils pollinisent également.

L’index de la douleur de Schmidt

piqûre de guêpe

Lorsque l’on parle « piqûre de guêpe », nous devons mentionner l’index de la douleur de Schmidt. Pour les non-initiés, cet indice est une échelle de la douleur établie à la suite de différentes piqûres d’insecte, pas seulement de guêpes, infligées à un humain.

L’indice de la douleur de Schmidt, du nom de son créateur, Justin .O. Schmidt, a été créé après que Monsieur Schmidt se soit fait délibérément infliger différentes piqûres de la part de différents insectes. L’objectif de cette expérience était d’évaluer le niveau de douleur de telle ou telle piqûre ainsi que sa description et sa durée.

La guêpe commune

  • Indice de Schmidt : 2,0
  • Durée de la douleur : 10 minutes
  • Description : chaude et fumante, presque irrévérencieuse, imaginez un cigare que l’on écraserait sur votre langue.

La guêpe poliste

  • Indice Schmidt : 3,0
  • Durée de la douleur  5-10 minutes
  • Description : caustique et brûlante. Un arrière-goût amer. Comme renverser un bécher d’acide chlorhydrique sur un bout papier.

La guêpe Pepsis

  • Indice Schmidt : 4,0
  • Durée de la douleur : 5 minutes
  • Description : aveuglant, féroce, scandaleusement électrique. Comme un sèche-cheveux que l’on aurait mis dans votre bain moussant (si vous êtes piqué par un, je vous conseille de vous allonger et de crier).

Pourquoi les piqûres de guêpe sont-elles douloureuses ?

La douleur que l’on ressent suite à une piqûre de guêpe vient du venin injecté par le dard. Chaque personne réagit différemment. Si vous réagissez d’une certaine manière suite à une première piqûre, vous pourrez très bien réagir d’une façon différente la prochaine fois.

Le venin de la guêpe a deux utilités :

C’est une arme offensive : le venin de la guêpe est assez puissant pour paralyser un insecte proie, ce qui le rend plus facile à transporter jusqu’au nid.

C’est une arme défensive : la piqûre de la guêpe est suffisamment douloureuse pour convaincre les grands animaux et les humains de les laisser tranquille.

Réactions allergiques

Lorsque quelqu’un se dit allergique aux abeilles, frelons et aux guêpes, l’insecte en lui-même n’est pas la cause de l’allergie, c’est le venin délivré à chaque piqûre.

Pour contredire les légendes urbaines, les décès suite à une piqûre de guêpe sont extrêmement rares – environ 2 à 5 cas par an – et cause en général plus de tort aux personnes âgées. La plupart du temps, les personnes ayant été piquées et qui font face à une réaction allergique survivent. Souvent sans aucun traitement médical.

Comment soigner une piqûre de guêpe ?

Les réactions légères à modérées à une piqûre de guêpe peuvent être traitées facilement et simplement depuis votre domicile. Je vous conseille les étapes suivantes :

Nettoyer la plaie : avec de l’eau et du savon pour retirer le plus de venin possible. Vous pouvez aussi utiliser du désinfectant médical.

Utiliser des glaçons : pour limiter l’enflure de la plaie. Selon la réaction de la personne, placez un sac de glaçons pendant 10 minutes toutes les heures sur la plaie.

Pendre un antalgique : pour vous aider à contrôler la douleur, prenez un cachet d’ibuprofène ou de paracétamol pour la rendre plus supportable.

Antihistaminiques : lors d’une réaction modérée à une piqûre de guêpe, des antihistaminiques comme de la diphenhydramine et de la chlorpheniramine peuvent vous être très utile.

Appelez les secours : en cas de réaction allergique sévère, contactez les secours, le 18 pour les pompiers ou le 15 pour le SAMU. Si vous êtes touriste, composez le 112.

Pour plus d’informations sur les guêpes et les frelons, suivez l’#EquipeQuiPique tout au long de l’été et venez découvrir leurs aventures.

Commentaires
  1. isabelle TALABERE
    • Giga Giga

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *