Quand les pigeons nous envahissent

En ville comme à la campagne, la présence de pigeons en grand nombre est source de nuisances pour l’homme : odeurs, déjections acides et salissures. Porteurs de parasites, ces oiseaux peuvent également être vecteurs de maladie et provoquer des dégâts sur les toitures. Sans protection adaptée, les pigeons pénètrent dans les bâtiments par les ouvertures et les trous dans les façades.

Il faut savoir que le pigeon se reproduit toute l’année, avec un pic d’activité entre mars et juillet. Et comme une femelle peut pondre jusqu’à 6 fois en douze mois, elle peut donner naissance à plus de 106 petits sur deux ans…

Un bon conseil : ne nourrissez pas les pigeons ! Faites passer le mot dans votre voisinage : n’hésitez pas à placez des affichettes qui recommandent de ne pas les alimenter.

Quand les pigeons deviennent trop envahissants

Objectif : éloigner les pigeons

Des solutions répulsives adaptées à chaque situation existent. Elles sont généralement discrètes et économiques.

En premier lieu, la pose d’un filet de protection. Il permet d’interdire l’accès aux pigeons à une fenêtre, un balcon, une cour intérieure d’immeuble, etc.

Les pics anti-oiseaux sont également très efficaces. Installés par nos techniciens, c’est un moyen efficace et à peine visible.

Vous pouvez aussi opter pour un chemin de câbles simples sur ressorts, qui se pose partout et particulièrement là où les pics pourraient être dangereux.

Enfin, pensez au chemin de câbles électriques. Ce système diffuse un faible choc électrique et dissuade les oiseaux de se poser sur les surfaces planes.

Pour plus d’informations sur les oiseaux, consultez www.rentokil.fr/oiseaux/

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *