Rat et souris : dommages causés et dangers pour la santé

Lorsque quelqu’un énonce le mot « souris », la plupart d’entre nous ont en tête les adorables personnages de dessins animés qui ont bercé notre enfance, j’ai nommé Mickey, Minnie ou encore Jerry ! Mais en réalité, être en colocation avec des rongeurs n’est synonyme ni de grands éclats de rire ni de comptines…

Les rats et souris rongent les câbles électriques, les fils des équipements ménagers, des voitures, et rongent aussi les canalisations endommagées. Ils provoquent chaque années des incendies et des dégâts matériels considérables qui coûte une fortune aux entreprises et aux particuliers. Les rats et les souris sont aussi porteurs de maladies dangereuses pour l’homme, comme le hanta virus.

Rats et souris : signes de leur présence

Un des principaux signes de la présence de rongeurs dans votre maison, qu’il s’agisse de rats ou de souris, ce sont les dégâts qu’ils laissent derrière eux. En effet, afin de limer leurs dents, les rongeurs grignotent tout ce qui est à leur hauteur, laissant ainsi une trace caractéristique et indélébile sur chaque objet.

Les souris grignotent-elles les câbles ?

Oui et les rats aussi ! La grande question est : pourquoi ?
Et bien c’est une bonne question ! Plutôt qu’un appétit gargantuesque pour le plastique et/ou la gomme, cela viendrait plutôt d’un besoin physiologique de se raccourcir les dents. En effet, contrairement aux humains, les dents des rats et des souris ne cessent jamais de pousser ce qui les obligent à les raccourcir mécaniquement.

Les souris et les rats rongent les câbles électriques, attention aux courts circuits et aux départs de feu !

Le saviez-vous ? Les rongeurs tels que les rats et les souris passent 1/5 de leur temps à faire leur toilette.

Que peuvent grignoter les rats ?

Beaucoup de choses ! En raison de la structure de leur mâchoire, les rats peuvent ronger à peu près tout avec une grande efficacité.

Le bois

Les rats sont connus pour se frayer un passage à travers les structures en bois tels que les cadres de porte, les plinthes, ou les poutres en bois. Mais garder une dentition saine n’est pas la seule raison qui motivent les rats : ils sont également en perpétuelle quête d’une nouvelle source de nourriture ou d’un emplacement pour leur nid.
Bien que les rats et souris soient très agiles et capables de se faufiler dans les plus petits espaces, il peut arriver que cela coince ! Dans ce cas, la persévérance en étendard, ces rongeurs grignoteront le trou jusqu’à que celui-ci soit suffisamment grand pour laisser passer les protagonistes !

Les câbles

Qu’il s’agisse du câble HDMI de votre téléviseur ou du câble Ethernet de votre ordinateur, rats et souris le rongeront quoi qu’il arrive.
Le principal danger avec ce type de comportement, c’est le risque d’incendie. Un câble dénudé n’est jamais un bon présage, qui plus est lorsque celui-ci peut entrer en contact avec de l’eau comme c’est souvent le cas dans les cuisines et salles de bain. Et comme tout un chacun le sait, eau et électricité n’ont jamais fait bon ménage.
Enfin, ces grignotages intempestifs peuvent également produire des court-circuits.

La tuyauterie

Les tuyaux faits de PVC tels que les conduits d’évacuation ou la plomberie intérieure sont aussi exposés aux grignotages des rongeurs.
Certains cas rapportés font même état de rongeurs ayant réussi à percer des tuyaux de plomb et même du béton !

La voiture

Pour les rats, la voiture constitue un endroit rêvé pour établir un nid. En effet, elle est confortable, chauffée et abrite des éléments météorologiques. Et cerise sur le capot, si vous garez votre véhicule dans le garage cela offre aux rongeurs un accès direct à votre domicile et tous les trésors qu’il recèle !
En dehors des déjections abandonnées dans votre voiture, les rats se feront un honneur de mastiquer les câbles, le plastique et tout rembourrage disponibles afin de limer leurs dents.
On vous laisse imaginer le coût des réparations …

Maladies transmises par les rats et souris

Rats et souris véhiculent environ 40 maladies qui peuvent être graves pour l’homme.

Les maladies communes les plus transmises par les rats sont :

  • le typhus
  • la peste
  • la salmonellose
  • la leptospirose
  • la fièvre par morsure de rat

Dans leur livre Parasites of Wild Brown Rats Webster et Mac Donald exposent qu’ils ont trouvé au Royaume Uni des rats porteurs de 13 organismes endoparasites et agents zoonotiques. Certains rats étaient porteurs de 9 d’entre eux simultanément.

En plus de ces maladies, le rat est aussi connu pour transporter :

Pour ceux qui sont curieux de savoir comment s’est répandue la peste noire, sachez que les puces sont les coupables. Après avoir piqué des rats infectés, elles allaient mordre des humains.

Les rongeurs peuvent transmettre des maladies aux humain allant du ténia à la leptospirose

Les rongeurs peuvent transmettre des maladies aux humain allant du ténia à la leptospirose

Les maladies communes les plus transmises par les souris sont :

  • le typhus
  • les rickettsioses
  • la chorioméningite lymphocytaire
  • La maladie de Lyme
  • les empoisonnements alimentaires dus à des contaminations par des organismes de type E.coli etc.

Comment un rongeur peut-il me transmettre une maladie ?

Comme traité ci-dessus, rat et souris peuvent être les hôtes d’une grande palette de virus et agents pathogènes dangereux pour les humains. Mais comment est-il possible d’attraper ces maladies ?
La transmission peut avoir lieu sous diverses formes expliquées ci-dessous :

Crotte de souris et de rats

Les crottes de souris et de rats sont la plus grande source de contamination car contrairement aux humains, les rongeurs n’ont pas pour habitude de faire leurs besoins dans des toilettes ou autres lieux réservés à cet effet. Ils ont la désagréable manie de déféquer près des sources de nourriture comme à l’intérieur les placards de cuisine ou les garde-mangers.

La grande problématique est que les crottes de souris ou de rats transportent une large gamme de dangereuses maladies. On peut considérer les excréments de rongeurs comme des éponges géantes gonflées de maladies.

En aucun cas vous ne devez toucher de déjections de rongeurs sans avoir pris un minimum de précautions. Si jamais, en cas de force majeure, vous deviez entrer en contact avec celles-ci, il est impératif que vous portiez des gants en caoutchouc ainsi qu’un appareil respiratoire à cartouches HEPA. Une fois votre mission accomplie, veillez bien à placer les gants contaminés à l’écart de votre maison, de préférence dans une poubelle extérieure.

Il est totalement proscrit d’aspirer ou de balayer la zone souillée. En effet cela ne ferait que disperser les virus dans l’air entraînant un grave risque sanitaire pour toute votre famille.Les rongeurs ont la fâcheuse manie de déféquer partout

L’urine de rat et souris

Qu’il s’agisse d’urine de rat ou de souris, les rongeurs ne sont pas plus disciplinés.
Néanmoins ce comportement n’est pas le fruit du hasard et a pour rôle de :

  • permettre l’identification des uns et des autres : une odeur inconnue signifie l’intrusion d’un étranger dans la zone
  • signifier qu’une femelle est prête à s’accoupler : les rongeurs femelles développent une odeur spécifique lorsqu’elles sont en mesure de procréer.

Bien que ce comportement ait un sens, cela n’évince pas pour autant les effets collatéraux tels quela propagation de maladies dangereuses pour l’homme. Tout comme pour les excréments, il est impératif que vous portiez des gants en caoutchouc ainsi qu’un appareil respiratoire à cartouches HEPA. En effet un simple contact avec de l’urine ou avec de la poussière ayant été en contact avec l’urine suffit pour vous contaminer.

Toucher un rongeur mort

Il est également possible de contracter une maladie grave en touchant un rat ou une souris morte. Ainsi, si vous trouvez un rongeur mort dans votre maison, la solution la plus sûre est de contacter un professionnel de la lutte anti-nuisibles afin qu’il évacue l’animal. Cela évitera par la même occasion tout risque de transfert de puces ou de poux.

Si malgré tout, vous devez retirer vous-même un rongeur mort, voici quelques précautions indispensables :

  • portez des gants en caoutchouc pour protéger vos mains de tout contact avec les rongeurs
  • portez de vieux vêtements et une fois la tâche effectuée, débarrassez-vous-en
  • portez un masque HEPA (aussi appelé masque à cartouches) afin de n’inhaler aucune bactérie
  • utilisez un spray anti bactérien afin de désinfecter le rongeur ainsi que la zone qui l’entoure

Morsure de rat et morsure de souris

Il existe un moyen supplémentaire d’attraper une maladie à cause d’un rongeur : la morsure de rat ou la morsure de souris. En effet leur salive est capable de véhiculer des maladies mortelles transmissibles à l’homme par pénétration transcutanée, c’est-à-dire via la plaie générée par une morsure.

Traiter une morsure de rat

Si jamais vous veniez à être mordu par un rat ou une souris, voici les étapes à suivre :

  • lavez vos mains
  • contrôlez le saignement en pressant fortement la blessure avec une compresse stérile pendant 5 à 10 minutes
  • une fois le saignement stoppé, nettoyez soigneusement la plaie avec de l’eau et du savon. Rincez abondamment afin de ne laisser aucune trace de savon et éviter toute irritation.
  • désinfectez avec un antiseptique et recouvrir d’un pansement.

Ne mélangez surtout pas deux antiseptiques car cela risquerait d’annuler les effets de chacun d’eux.
Il est conseillé de se rendre chez votre médecin généraliste étant donné :

  • qu’il est possible que vous ayez attrapé une des maladies mentionnées plus haut
  • que la morsure peut s’avérer profonde et nécessiter des points de suture

La fièvre par morsure de rat

La fièvre par morsure de rat peut être transmise de deux façons : soit par contact direct avec de l’urine soit par morsure.

Il existe deux types de fièvres par morsure de rat :

  • la fièvre par morsure de rat à streptobacille aussi appelée fièvre d’Haverhill
  • le sodoku (en japonais so = rat et doku = poison) aussi appelée infection du rat due à Spirillum morsus muris

Chacune de ces fièvres a ses propres symptômes dont certains se recoupent.

La fièvre par morsure de rat à Streptobacille

Elle se trouve principalement aux Etats-Unis.
Voici les principaux symptômes de cette désagréable pathologie :

  • inflammation autour de la plaie ouverte
  • éruption cutanée rouge ou violette autour de la zone
  • frissons
  • fièvre
  • vomissements
  • maux de tête
  • courbatures
  • articulations gonflées
  • irritations cutanées (ulcères de la peau et inflammation des pieds et des mains)

Il a été noté que ces symptômes vont et viennent sous quelques mois. Si vous avez été mordu par un rongeur et que vous constatez certains de ces symptômes, il est crucial que vous consultiez un médecin immédiatement.

Le sodoku aussi appelée infection du rat due à Spirillum morsus muris

Comparé à la fièvre par morsure de rat à Streptobacille, le sodoku apparaît principalement en Afrique, bien qu’il soit aussi présent à d’autres endroits du globe.
Les symptômes inclus généralement des problèmes de ganglions lymphatiques. Si vous avez contracté cette infection, vos ganglions lymphatiques enfleront ou s’enflammeront en signe de réaction. Les parties du corps réagissant le plus souvent sont le cou, les aisselles et l’aine.

Comptez 2 à 10 jours d’incubation avant l’apparition des symptômes. Tout comme la fièvre par morsure de rat à Streptobacille, le sodoku démarre généralement avec une forte fièvre, suivie par une éruption cutanée au niveau des pieds et des mains. L’éruption s’étendra ensuite à tout le corps mais causera rarement le gonflement des articulations.

Fièvre par morsure de rat : traitement

Heureusement la fièvre par morsure de rat se soigne bien grâce à la pénicilline.

Pour maintenir les rats et les souris loin de votre maison, suivez nos conseils de prévention.
Envie d’en savoir plus sur les rats et les souris ? Suivez nous sur #RongeursRebelles

 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *