Souris dans la maison : pourquoi s’installent-elles chez moi ?

Les souris dans la maison sont un vrai problème. Ces rongeurs peuvent gravir les échelles, grimper aux murs, escalader les câbles et nager à travers les canalisations (oui oui ils peuvent surgir par vos toilettes !) dans le seul but de pénétrer votre maison ! Alors comment se débarrasser des souris ?

Les souris s’adaptent très vite et sont innarrêtables lorsqu’il s’agit de trouver de la nourriture, de la chaleur ou un abri. Votre habitation peut satisfaire chacun de leur besoin primaire. Sachez qu’en automne et en hiver, leur quête s’intensifie en raison des conditions météorologiques.

Rongeurs, des animaux étonnants

Les souris sont opportunistes et déterminées. Elles saisiront la plus infime opportunité de s’introduire dans votre maison.

C’est pourquoi vous devez développer un œil averti (bien que ce soit temporaire) afin d’identifier les failles de votre propriété : rebouchez tous les trous, jointez tous les interstices et réparez tous les dommages identifiés.

Sachez que les souris et les rats ont des capacités étonnantes, faisant d’eux, les rois de l’infiltration :

– les souris domestiques peuvent escalader des murs de 2 mètres de haut
– les souris peuvent se faufiler dans des espaces aussi larges qu’un stylo soit 6mm
– les souris peuvent sauter jusqu’à 24 cm de haut
– les rats peuvent, quant à eux, sauter 77 cm verticalement et 1m20 horizontalement

 

Réparez votre toit

Le rat noir est ainsi souvent dénommé le rat des toits grâce à sa grande agilité, lui permettant de se frayer un chemin via les câbles et les plantes grimpantes.

Ne vous êtes-vous jamais demandé comment les rongeurs parvenaient jusqu’à vos placards de cuisine ? Retournez donc votre réfrigérateur ! Là où vous et moi ne voyons qu’un simple appareil électro-ménager, les souris décèlent une somptueuse paroi d’escalade leur ouvrant la voie à tous les éléments en hauteur.

Et voici d’autres points d’entrée possibles :

– les creux dans les caves et sous-sols
– les trous non rebouchés autour des canalisations
– les sols et toits endommagés
– la ventilation
– les tuyaux d’évacuation et les égouts car oui, les rats sont bons nageurs !

Comment empêcher les souris de rentrer dans la maison

En tant que propriétaire, il est dans votre intérêt financier, mais aussi pour votre santé et votre sécurité, de prévenir l’irruption des rats et souris. En effet, les rats et souris ont la capacité de se reproduire très rapidement, transformant un petit désagrément en infestation de grande ampleur. A noter également que les rongeurs sont porteurs de nombreuses maladies, dangereuses pour l’homme, et peuvent être à l’origine d’un départ de feu en raison de leur fâcheuse tendance à grignoter tout ce qui leur passe sous le nez. Ainsi la prévention sera davantage souhaitable au traitement.

De nombreux gestes simples et peu coûteux peuvent être adoptés pour réduire les risques d’infestation. Des solutions professionnelles sont également disponibles.

Nos conseils anti souris

– stockage de l’alimentation : privilégiez les contenants en plastique ou en métal et nettoyer régulièrement sous votre réfrigérateur, vos placards et votre gazinière
– portes : installez un joint balais en bas de vos portes afin de prévenir toute intrusion
– canalisations : rebouchez tous les trous autour des tuyaux avec de la laine d’acier
– trous : souvent situés à l’extérieur et à proximité de câbles ou de canalisations, pensez à bien vérifier les vieilles installations. N’importe quel trou de 5mm peut suffire aux souris pour s’introduire dans votre maison.
– ventilation : n’hésitez pas à la recouvrir d’un fin grillage galvanisé, qui plus est si celle-ci est endommagée
– toit et avant-toit : réparez tous les dommages repérés et placez un fin grillage au-dessus des trous.

Pour en savoir plus, consultez notre page trucs et astuces anti souris.

Les souris sont opportunistes et déterminées. Elles saisiront la plus infime opportunité de s’immiscer dans votre maison.

Que font les souris une fois dans votre maison ?

Les souris ont besoin de trois éléments pour survivre : de la nourriture, de la chaleur et un abri. Votre maison peut répondre à toutes leurs attentes.

à l’abri dans un nid de souris

Une fois à l’intérieur, le premier objectif des souris sera de trouver un coin isolé du froid et proche d’une source de nourriture pour y construire un nid. Votre cuisine ou votre salle à manger constituent leurs cibles privilégiées. C’est pourquoi vous trouverez souvent des souris derrière les éléments de cuisine ou le réfrigérateur (qui rejette de l’air chaud !).

Le saviez-vous ? Les nids de souris sont souvent élaborés à base de papier que les souris récupèrent dans votre maison.

Des souris dans les murs

A noter que les souris peuvent aisément élire domicile dans les cavités d’un mur, dans vos faux plafonds, dans votre sous-sol, près du ballon d’eau chaude ou dans votre grenier. Les souris dans les murs peuvent être repérées grâce au bruit qu’elles font en grattant et en se déplaçant pendant la nuit.

Que mangent les souris ?

Les souris mangent du fromage, mais également du chocolat et même du beurre de cacahuète. On a également pu observer qu’elles avaient une préférence pour certaines saveurs de chips. En matière d’hydratation, les souris puisent l’eau dans les aliments qu’elles ingèrent.

Les rats, en revanche, ne peuvent se passer d’un accès direct à l’eau et favorisent les aliments tels que les pommes de terre et le pain. C’est pourquoi on les retrouve généralement à proximité d’une rivière, d’un lac, d’un étang de pêche ou d’un ruisseau.

Cela justifie également le fait que les problèmes de souris sont plus fréquents que les problèmes de rats.

Le saviez-vous ? Les souris peuvent se nourrir à de multiples endroits durant une nuit tandis que les rats préféreront par précaution piocher des aliments dans seulement deux ou trois lieux.

Les rongeurs, des animaux nocturnes

Les souris étant des animaux nocturnes, il est rare de les croiser de jour, à moins que vous ayez un sérieux problème de souris. Les signes caractéristiques d’une infestation de souris  peuvent être identifiés à tout moment de la journée, s’ils sont recherchés correctement.

Mode de déplacement des souris

Par instinct de survie, les souris se déplacent toujours avec précaution en longeant les parois. A l’état sauvage, cela les protège des prédateurs. Dans votre habitation, elles auront ainsi pour habitude de longer vos plinthes et vos placards de cuisine. Il est ainsi peu probable de voir une souris traverser une pièce.

Le saviez-vous ? Quelle que soit leur activité, les souris regardent toujours au-dessus d’elles afin de surveiller l’éventuelle arrivée de prédateurs.

Dans le cas où une invasion de souris ne serait pas prise en main, vous verrez rapidement apparaître sur leur itinéraire favori, une fine couche de salissure. Cela est dû à leur passage répété et au sébum libéré par leur pelage.

Fonctions corporelles des souris

Un autre indice irréfutable de l’existence d’un nid de souris est la présence d’urine de souris et de crottes de souris. En effet, afin de marquer leur territoire, les souris sortent de leur trajectoire pour uriner. Elles utilisent également ce système pour guider les autres résidents du nid jusqu’à une source identifiée d’alimentation.

Dans la nature une souris peut vivre de 12 à 18 mois et se reproduit sans cesse.
A présent vous comprenez pourquoi, sans actions concrètes, votre maison peut rapidement être envahie par une horde de moustaches !

Souris, que faire ?

Comme c’est souvent le cas dans de nombreuses situations, la prévention reste votre meilleur allié. Pour plus de conseils et d’astuces anti souris, c’est par ici.

Suivez les #RongeursRebelles pour de plus amples informations sur les modes de prévention et de contrôle des rongeurs.

Pas de commentaires

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *