Au printemps commence un drôle de défilé : celui des chenilles processionnaires du pin (l’espèce la plus