Soyons clairs dès le départ. Une piqûre en soi ne suffit pas à identifier le coupable.