Nous sommes en hiver, et pourtant, c’est un nuisible bien estival qui fait parler de lui