Termites : Une sombre et nauséabonde histoire !

« Les termites souterrains sont les véritables mineurs du monde des termites. » Un collègue entomologiste a récemment fait ce constat qui m’a permis de comprendre un peu mieux ce type de termite. Des mineurs, les termites ? Stan, de la Troupe de Termites, en est un excellent représentant : voyez le casque qu’il porte sur la tête et sa pioche à la main !

Les termites souterrains construisent des tunnels sous la terre afin de se protéger de la lumière.

 

Une histoire nauséabonde

Alors, quelle est cette histoire nauséabonde ? L’adjectif fait référence au fait que les termites souterrains utilisent leurs propres excréments pour construire leurs tunnels de boue. Nous approfondirons cela par la suite.

Si vous avez a) entendu parler des termites sous terre, b) lu un article à propos de termites infestant des habitations par leur base c) vu des tubes de boue autour des fondations de votre maison, et bien il ne peut y avoir qu’un seul coupable  – le termite souterrain.

Évidemment, il n’y a pas un, mais plusieurs termites souterrains. Chaque espèce représente un danger plus ou moins grand pour votre logement. Par exemple, le Coptoterme de Formose s’alimente plus rapidement que ses congénères, ce qui signifie qu’il peut causer davantage de dégâts en un laps de temps plus court. Mais il existe beaucoup d’autres espèces, qui chacune vont privilégier un type de structure, notamment la termite de charpente, la termite de béton et la termite de bois sec.

Comment détecter les termites souterrains ?

Les termites souterrains peuvent se faufiler dans les failles du béton.

Les termites souterrains sont peut-être plus proches que vous ne le pensez. Votre habitation pourrait être leur prochain repas. Et comme ils sont tapis dans le sol, il n’est pas évident pour vous de les détecter ! C’est que les termites savent se montrer discrets, et que leur discrétion peut avoir des conséquences majeures :

  • Si vous n’êtes pas en mesure de constater la présence de termites souterrains, alors vous ne pouvez pas savoir de quoi ils sont capables – en d’autres termes, ce qu’ils peuvent manger. Par exemple, des termites de charpente vont s’attaquer au bois qui constitue l’ossature de votre maison.
  • Si vous ne savez pas ce qu’ils font, comment pouvez-vous être sûr qu’ils n’ont pas déjà investi les fondations de votre maison ?
  • Si vous ne vérifiez pas souvent les fondations de votre maison, les espaces proches de sa base ou même le vide sanitaire, comment pouvez-vous être certain que vous n’hébergez pas des termites ? Les termites de bois sec, par exemple, commencent par se nourrir des branches laissées au sol et viennent ensuite s’installer chez vous.

Et la liste des questions sans réponses pourrait bien s’étendre à l’infini.

Termites souterrains : l’importance du diagnostic et du traitement

A moins que vous ne soyez proactif dans l’inspection de votre logement et de votre jardin (nous en reparlons plus tard), vous serez très probablement dans l’ignorance jusqu’à ce que les problèmes apparaissent. Une inspection régulière de votre habitation est donc primordiale pour vous éviter de mauvaises surprises.

Mais encore faut-il savoir où et comment chercher ! Il faut savoir, par exemple, que des galeries de terre, de particules de bois et de sécrétions à la surface des matériaux durs signalent souvent la présence de termites. Ou que les morceaux de bois accumulés dans votre jardin ou à proximité de votre maison risquent d’attirer des termites de bois sec.

Pourquoi se soucier des termites ?

Pour 3 principales raisons :

  • Vous souhaitez que votre famille vive dans une maison sécurisée et saine.
  • Votre maison a une valeur affective importante à vos yeux, avec de nombreux souvenirs, et vous avez passé beaucoup de temps à la construire ou à l’améliorer.
  • Vous comptez capitaliser sur la valeur immobilière de votre bien pour le revendre ou le mettre en location.

Consultez notre guide de la maison pour identifier facilement les espaces de votre habitation qui pourraient présenter un risque !ace aux termites.

Inspection termites : comment examiner les dessous de votre maison ?

Les termites sont difficiles à détecter. Alors, comment déceler leur présence ?

Même s’ils se déplacent dans la terre, les termites souterrains construisent des tunnels de boue visibles dans votre sous-sol ou sur les murs et fondations intérieurs et extérieurs de votre maison.

Sachez que même si vous ne voyez pas de tunnels de boue, cela ne vous garantit pas l’absence de termite dans votre demeure. Les termites souterrains sont capables d’utiliser les fissures et les creux de vos fondations pour atteindre leur objectif : trouver du bois à consommer. Les termites de charpente sont peut-être déjà en action, et vous l’ignorez toujours !

Les termites sont identifiables grâce à leurs tunnels de boue

 

Termites : qu’est-ce qu’un tunnel de boue ?

Les termites souterrains évoluent dans des galeries en forme de tubes qui leur servent à faire des allers et retours entre une source de nourriture et la reine de la colonie. Cette méthode très intelligente préserve les termites d’une attaque menée par d’éventuels prédateurs, et leur permet de maintenir un environnement humide propice à leur développement. Mais ce subterfuge les trahit aux yeux de l’homme et sonne le glas de leur conquête !

Les termites souterrains étant très sensibles au dessèchement, leurs tunnels ont ainsi pour rôle de maintenir une atmosphère humide propice à leur survie. Cela signifie également qu’ils sont bien plus actifs après une averse et pendant les saisons pluvieuses, périodes où leurs explorations en quête de nourriture atteignent leur apogée.

Ces tubes sont généralement du diamètre d’un stylo, et sont souvent bâtis sur les points d’entrée de votre maison ; ils peuvent se déployer sur des surfaces dures, construits de toutes pièces par les termites souterrains. Brisez un de ces tubes et vous pourrez ainsi voir les ouvriers et les soldats s’affairer entre la source d’alimentation et le nid afin de nourrir la colonie. C’est un signe certain d’infestation !

Si vous laissez le tunnel éventré, les termites le répareront rapidement afin de ne pas s’assécher et de continuer à consommer le bois de votre habitation. Conserver la terre près d’eux leur permet de maintenir leur niveau d’hydratation. En effet, l’exposition à l’air ou à la lumière du jour représente, pour eux, un danger de mort.

Il existe quatre types de tubes usités par les termites souterrains :

  • Les tubes de travail : construits le long de la surface afin de relier la source d’alimentation au nid.
  • Les tubes d’exploration et de migration : ils émergent du sol mais ne conduisent pas à des structures en bois.
  • Les tubes de chute/d’arrivée : bâtis à partir de bois infesté, ils terminent dans le sol.
  • Les tubes des nuées : construits à l’attention des rois et reines volants pour qu’ils puissent s’extraire du sol durant la période de reproduction.

Alerte info dégoûtante :

Ces tunnels sont composés d’un mélange de terre et… d’excréments de termites !

Les termites souterrains n’ont pas pour habitude de construire leur nid directement dans le bois d’un bâtiment. Cependant, s’il y a une source d’humidité, comme un toit qui fuit ou un conduit endommagé, ils peuvent emménager pile poil dans votre maison !

En clair, l’humidité est la meilleure amie du termite souterrain !

Des termites sous l’évier ?

Vous avez constaté la présence de termites sous votre évier ? Cela pourrait signifier que vous avez des termites Coptoterme de Formose. Cette espèce de termites souterrains a moins besoin d’humidité que les autres, et peut ainsi établir un nid au-dessus du sol, même si celui-ci doit toujours être proche d’une zone humide.

Termites souterrains, quels risques pour ma maison ?

Les risques dépendent de l’espèce qui a envahi les lieux. Ils peuvent aller du dommage esthétique et léger à des problèmes plus sérieux – et même, dans des cas extrêmes, jusqu’à l’effondrement du sol ou du plafond !

Récemment, une église a dû être déplacée après que de sérieux dommages aient été causés par des termites. L’infestation avait pris source dans les sous-sols, et s’était étendue jusqu’aux plafonds.

Saviez-vous que les termites peuvent même s’attaquer aux objets ?

Par exemple : les cadre-photos, les bibliothèques et même les armoires de cuisine.

Les dommages causés par les termites souterrains en extérieur

La plupart des conseils donnés jusqu’ici concernent l’intérieur de votre logement. Cependant, vous ne devriez pas négliger le reste de votre propriété.

Les termites souterrains sont connus pour leur capacité à abattre les arbres et les poteaux télégraphiques. Par conséquent, nous ne saurions trop vous conseiller d’effectuer une inspection régulière de votre propriété afin de protéger votre maison :

  • Barrières de jardin et terrasses (pour repérer des termites de béton) ;
  • Bois de chauffage (attention aux termites de bois sec!) ;
  • Arbres ;

Avant d’acheter une maison, pensez aux termites !

Toutes les maisons présentent un risque, même celles qui sont faites de pierres ou de briques. Si les fondations de votre logement contiennent du bois en contact direct avec le sol, attention aux termites souterrains !

Malheureusement, même les logements établis sur une base en ciment peuvent être exposés au danger. Les termites ont la faculté de s’infiltrer au travers des plus petites failles du béton pour atteindre une source d’alimentation.

Si vous cherchez à acquérir une demeure dans une zone connue pour ses invasions de termites, la vigilance est de mise ! Il serait également intéressant de vous tenir informé des risques encourus. Les frais engendrés par une invasion de termites peuvent être colossaux.

Dans certains pays comme l’Australie, le Conseil régional rend publiques les zones reconnues pour être intensément fréquentées par les termites. Ce point a son importance pour les entreprises du BTP.

Suivez la #TroupeDeTermites pour de plus amples informations, des conseils et des faits étonnants sur les termites.

La Troupe de Termites del a Bande des Nuisibles présenté par Rentokil

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *