Tout savoir sur les piqûres de punaises de lit

Alors, à quoi ressemblent les piqûres de punaises de lit ? Les piqûres de punaises de lit sont similaires aux autres piqûres d’insectes tels que celles des moustiques et des puces.

les punaises de lit piquent la nuit

 

Cependant, un élément pour les identifier est qu’elles ont tendance à être placées en ligne sur la peau nue, en particulier les jambes, les bras, le cou et les mains.

  • Les piqûres viennent généralement par trois, on les appelle parfois « le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner », ainsi une ligne de trois piqûres peuvent être un facteur d’identification.
  • Si les insectes sont perturbés alors qu’ils s’alimentent, ils piqueront plusieurs fois dans la même zone et cela pourra alors ressembler à une éruption cutanée.

piqûres de punaise de lit

La réaction cutanée aux piqûres varie entre les personnes. Certains n’ont aucune réaction et d’autres peuvent avoir des taches rouges sur la peau, un léger gonflement et des démangeaisons. Des gens qui dorment dans le même lit peuvent avoir différentes réactions : une personne peut n’avoir aucun signe de piqûre et l’autre avoir des taches rouges qui démangent, même si les deux ont toutes les chances d’avoir été piquées.

La meilleure façon de dire que les piqûres sont causées par des punaises de lit et pas un autre insecte est de chercher des signes révélateurs de la présence de punaises de lit.

Habitudes alimentaires des punaises de lit

Les punaises de lit se nourrissent tous les 5 à 7 jours, ne quittant leur abri que pour trouver un hôte quand elles sont affamées. Elles ont tendance à se nourrir la nuit, mais si elles sont affamées, elles chercheront un hôte à tous moments, en particulier si un hôte proche à tendance à dormir pendant la journée.
Les punaises de lit ne grimperont pas sur votre corps, elles rampent sur le lit et se nourrissent aux endroits où votre peau est en contact avec le lit, ce qui signifie que les piqûres seront sur le côté de votre corps où vous dormez. Elles n’ont besoin que de 5 à 10 minutes pour se nourrir et se gorger de sang et peuvent passer moins de 20 minutes sur un hôte. Après s’être nourries, elles retournent à leur abri et y passent donc la majeure partie du temps.

photo de punaises de lit zoomée

 

Les nuisibles sont attirés par la chaleur, le dioxyde de carbone et diverses molécules émanant du corps, ce qui signifie que les petites créatures disposent d’« appareils » très sophistiqués de détection pour trouver un corps apte à les alimenter.

Les scientifiques ont trouvé de nombreuses molécules dégagées par les animaux qui pouvaient attirer les punaises de lit.

Une étude menée par l’Université d’État du New Jersey et de l’Université Purdue s’est penchée sur les meilleurs mélanges utilisés dans des appâts et a constaté qu’un mélange d’huile de menthe, d’huile de coriandre égyptienne avec certaines molécules organiques (nonanal et 1-octène-3-ol (octenol)) était-ce qu’il y avait de mieux pour attirer ces parasites. Ils ont également constaté que les punaises de lit préféraient une surface noire à une surface blanche. D’autres scientifiques ont constaté que d’autres mélanges attiraient ces nuisibles, mais ils n’ont pas été testés dans des conditions de laboratoire.

Une peau poilue peut-elle vous protéger des piqûres ?

Une étude menée à l’Université de Sheffield a constaté que les poils peuvent donner un certain avantage comparés aux peaux lisses. Des étudiants bénévoles se sont fait raser un bras et ont suivi le temps nécessaire avant de constater la première piqûre par des punaises de lit sur chaque bras étudié. Les nuisibles ont pris beaucoup plus de temps à piquer sur la peau où les poils étaient présents et les victimes étaient plus susceptibles de les y sentir ramper.

Les étudiants ont été épargnés des véritables piqûres, car les punaises étaient enlevées juste avant de piquer ! On sait depuis un certain temps que la pilosité offre une protection partielle contre certains insectes nuisibles, mais personne ne l’avait jamais réellement testé avec des punaises de lit. Cependant, la pilosité a peu de chances d’arrêter les punaises de lit de vous piquer pendant que vous dormez.

Pourquoi les piqûres de punaises de lit démangent-elles ?

Les piqûres grattent parce que votre corps réagit à la salive injectée par la punaise de lit pendant qu’elle vous pique. Les punaises de lit, tout comme d’autres insectes piqueurs, ont une bouche complexe avec une partie en forme d’aiguille qui perce la peau et d’autres parties dentelées sciant la chair pour trouver un vaisseau sanguin. Elle dispose également d’un canal alimentaire pour aspirer le sang et un canal qui injecte de la salive contenant un anticoagulant et un anesthésique. L’anticoagulant garde le sang liquide pour qu’il continue à couler et l’anesthésie vous évite de sentir la morsure et permet à la punaise de lit de s’alimenter tranquillement.

bouche d'une punaise de lit

Le système immunitaire du corps reconnaît la matière étrangère et produit de l’histamine en tant que mécanisme de défense. Cela provoque une inflammation localisée et des démangeaisons.

Combien de temps cela prend-il pour que les piqûres n’apparaissent ?

Cela revient à demander : « Combien mesure un morceau de ficelle ? » Les gens ne réagissent pas à la même vitesse aux piqûres en fonction de la sensibilité de leur système immunitaire à la matière étrangère injectée pendant la piqûre : le corps peut prendre entre une demi-heure et plusieurs jours pour réagir à une piqûre. Le corps apprend aussi à reconnaître les ingrédients dans la salive afin que les piqûres suivantes produisent une réaction plus rapide.

Comment sont-elles arrivées jusque là ?

Les punaises de lit aiment se faire prendre en stop sur les gens, vous êtes plus susceptible de les attraper dans un hôtel pendant vos vacances. Elles peuvent ramper jusqu’à vos bagages et sur vos vêtements et n’ont aucun souci à survivre pendant de longs trajets.

Elles peuvent également être transportées dans le linge de lit ou des meubles et ramper d’une pièce à l’autre à travers des trous dans les murs, comme ceux pour les câbles électriques ou le long de la tuyauterie. Les punaises de lit sont assez douées pour jouer à cache-cache. Cela signifie qu’une inspection minutieuse est essentielle pour déterminer l’ampleur du problème et où elles se trouvent.

Les punaises de lit dégagent des molécules chimiques appelées phéromones d’agrégation qui attirent les autres dans un abri et expliquant aux autres qu’un abri est sûr. Les mâles les utilisent également pour attirer les femelles. Récemment, après cinq années de recherche, au cours desquelles Regine Gries, biologiste à l’Université Simon Fraser a enduré 180 000 piqûres de punaises de lit au nom de la science. Elle a permis d’identifier la combinaison de molécules chimiques qui attire les punaises de lit, dont trois qui n’étaient pas connues comme présentes chez les punaises.

Bien sûr, ce n’est qu’une des conclusions de l’équipe et d’autres personnes travaillant sur le sujet obtiennent d’autres résultats.
De manière surprenante, une de ces substances est l’histamine, qui est également produite par le corps humain en réponse à des piqûres d’insecte. L’histamine signale aux parasites que l’abri est sûr et les incite à rester sur place. [L’étude a été publiée dans la revue Angewandte Chemie International Edition 19 janvier 2015 DOI: 10.1002/anie.201409890].

 

Comment traiter les piqûres de punaises de lit

Les punaises de lit ne sont pas dangereuses et ne transmettent pas de maladie, il n’y a donc pas besoin de s’inquiéter, vous ne risquez rien d’autre que des démangeaisons ou peut-être une éruption cutanée.

bouton punaise de lit

Comme mentionné ci-dessus, beaucoup de gens ne réagissent pas aux piqûres donc n’ont d’aucun traitement. En outre, comme la peau réagit différemment aux piqûres selon les personnes, il n’y a aucune période déterminée au cours de laquelle les piqûres démangent ou pour la disparition des taches rouges.

NHS Choices conseille de consulter un pharmacien si les piqûres se transforment en boutons qui grattent beaucoup pour obtenir des conseils ou acheter un traitement en vente libre. Si la piqûre provoque une inflammation, vous devriez consulter votre médecin traitant qui pourra vous prescrire quelque chose de plus fort.

Commentaires
  1. Weber
    • Giga Giga

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *