Chenille processionnaire

Chenilles processionnaires

Demandez votre devis au 0800 10 12 17  ou Contactez-nous

Piqûre de chenille processionnaire ?

Rentokil a établi pour vous la liste des dangers et symptômes liés à la présence de chenilles processionnaires, aussi bien sur les hommes que sur les animaux de compagnie.

Chenille processionnaire, attention danger

Ce n'est pas la chenille à proprement parler qui pique, mais les poils dont elle est recouverte qui provoquent de l'urticaire. Ils se dispersent très facilement, soit avec le vent, soit par l'action de l'homme (tonte de la pelouse en voulant stopper une procession). Un contact direct avec une chenille n’est donc pas nécessaire pour que les hommes et les animaux soient touchés. La chenille a aussi la capacité de détacher ses poils si elle est menacée ou excitée.

Dès le premier contact avec la peau, les muqueuses ou les yeux, les poils libèrent une substance très urticante et allergisante, la “thaumétopoéïne”. S’ensuit alors des irritations très vives et, dans certains cas, des allergies.

Piqûre de chenille processionnaire : les symptômes

La piqûre de la chenille processionnaire n’est pas à prendre à la légère, car elle peut avoir de graves conséquences sur la santé ! En cas de contact répété, la réaction allergique va s’aggraver à chaque nouveau contact.

Dans les cas les plus sévères, un choc anaphylactique peut se produire. Cette réaction violente du corps s'accompagne en général des symptômes suivants :

  • une crise d'urticaire ;
  • une transpiration intense ;
  • la présence d'un œdème dans la bouche et la gorge ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • de l'hypotension ;
  • une perte de connaissance.
Les personnes qui, en plus de ces signes, souffrent de malaises, de vertiges ou de vomissements, doivent être dirigées vers un hôpital.

Chenille processionnaire, chiens, chats et animaux de compagnie

Si les conséquences sur la santé des humains peuvent être graves, les animaux de compagnie ne sont pas non plus épargnés ! La chenille processionnaire et le chien ou le chat ne font en général pas bon ménage. Il arrive souvent que les animaux soient intrigués par les chenilles et s’en approche pour les renifler, les mordiller ou les manger.

Si vous avez des pins ou des chênes dans votre jardin ou à proximité de votre habitation, vous devez redoubler d’attention au moment du printemps.

Les dangers pour votre animal en cas de piqûre sont réels et peuvent conduire à :

  • une nécrose de la langue en cas de contact buccal ;
  • la cécité en cas de contact avec les yeux ;
  • la mort en cas d'ingestion.

Si votre animal salive anormalement, vomit ou ouvre la bouche sans raison apparente, vous devez le conduire au plus vite chez un vétérinaire.

Comment se protéger ?

Pour éviter de tels risques, une action d’échenillage, ou retrait de nid doit se faire avant le mois de février, période à laquelle les chenilles commencent à quitter leurs nids.

Il existe également des traitements préventifs et curatifs pour lutter contre les chenilles processionnaires comme les pièges à chenilles disposés sur les arbres.

Rentokil est expert dans la mise en œuvre de ces solutions. Découvrez nos traitements et pièges écologiques.


Étapes suivantes

Trouver l'expert le plus proche de chez vous

Votre code postal