Les espèces de fourmis en France

Il existe plus de 10 000 espèces de fourmis dans le monde et environ 200 en France. Les fourmis sont des insectes sociaux vivant en colonie. Une colonie comprend toujours un nombre important d’individus répartis en différentes castes :

Les reines :

  • Chez certaines espèces, il n’y a qu’une seule reine par nid.
  • Les reines sont des femelles fécondes qui pondent les œufs.
  • La reine fourmi est plus grande que les ouvrières et est généralement ailée.

Les ouvrières :

  • Elles sont asexuées.
  • Elles veillent à l’approvisionnement en nourriture et au développement du nid et apportent les soins nécessaires aux larves et aux pupes.
  • Lorsque qu’une ouvrière trouve de la nourriture, elle laisse une trace odorante (phéromones) remontant jusqu’à la fourmilière. Les autres ouvrières sont attirées par cette trace et la suivent.

Les soldats :

  • Ils sont également asexués et leur rôle est de défendre la colonie.
  • Les fourmis soldats se distinguent des ouvrières par leurs mâchoires disproportionnées.
  • Les adultes sexués et reproducteurs.
  • Ils sont présents à des périodes déterminées de l’année.
  • Les mâles sont ailés tout comme les jeunes reines non fécondées.
  • L’essaimage ou vol nuptial a lieu lors de conditions climatiques favorables.
  • Les mâles meurent après la copulation, les reines fécondées peuvent perdre leurs ailes et fondent une nouvelle colonie après hivernage éventuel.

Principales espèces de fourmis présentes en France :

La fourmi noire

(Lasius niger)

fourmis de jardin

Aspect

  • Taille : 4 à 5 mm de long.
  • Les reines fourmis noires peuvent mesurer 15 mm de long.
  • Elles sont marron foncé à noires.
  • Le corps est composé d’un petit segment au niveau de la taille (pétiole).
  • Elles ne piquent pas.

Cycle de vie

  • Les reines hibernent dans le sol. Les œufs sont pondus à la fin du printemps.
  • Les larves éclosent 3 à 4 semaines plus tard.
  • Les larves se nourrissent de sécrétions des glandes salivaires de la reine jusqu'à ce que les premières fourmis ouvrières émergent.
  • Les fourmis ouvrières continuent de s'occuper des larves, de construire la fourmilière et de rechercher de la nourriture.
  • Les mâles fertiles apparaissent plus tard dans la saison.

Comportement

  • Les fourmis ouvrières qui recherchent la nourriture suivent des pistes bien définies autour des sources de nourriture. Elles privilégient les aliments sucrés mais prélèvent aussi les aliments à haute teneur en protéines.
  • Caractéristiques des essaimages - l'accouplement entre les reines et les mâles fertiles a lieu en vol en milieu et fin d'été. Les mâles meurent après l'accouplement.
  • Emplacement des nids : souvent en plein air, dans le sol et en dessous des dalles de pavé, du côté ensoleillé des bâtiments.
  • On peut identifier l'emplacement des nids grâce à la présence de poudre fine autour des trous de sortie des fourmilières.

La fourmi d'Argentine

(Linepithema humile)

fourmis argentine

Aspect

  • Les ouvrières mesurent environ 1,6 mm de long.
  • Elles sont brun clair à brun foncé.
  • Elles ne forment pas d'essaim.
  • Peuvent mordre mais ne piquent pas

Cycle de vie

  • Les fourmis ouvrières apparaissent au printemps et augmentent en nombre jusqu'à l'automne.
  • Les fourmis ailées (les rois et reines avec une fonction de reproduction) apparaissent au début du printemps, avant les ouvrières. Elles arrivent à maturité en trois mois et s'accouplent peu après.
  • Les fourmis d'Argentine s'accouplent dans leur nid donc il n'y a pas d'essaim.

Comportement

  • Les fourmis ouvrières suivent les pistes de nourriture sur de longues distances, les nids ne sont donc pas faciles à trouver.
  • Elles préfèrent les aliments sucrés mais mangent aussi des insectes vivants et morts, de la viande, des céréales et des fruits abîmés.
  • Les fourmis d'Argentine évincent les autres espèces de fourmis d'une zone donnée.

La fourmi pharaon

(Monomorium pharaonis)

fourmis phararon

Aspect

  • Les ouvrières mesurent 1,5 à 2 mm de long, sont jaunes à marron avec un abdomen marron.
  • Les mâles mesurent 3 mm de long. Ils sont noirs et ailés.
  • Les reines font 3,5 à 6 mm de long. Elles sont rouge foncé et ont des ailes.
  • Elles ont les yeux noirs et 2 petits segments au niveau du pétiole.

Cycle de vie

  • Colonies avec plusieurs reines.
  • L'essaimage peut avoir lieu à tout moment de l'année.
  • Les adultes ailés volent rarement donc on ne les aperçoit qu'exceptionnellement. Les ailes tombent rapidement après l'accouplement.

Comportement

  • Pistes bien définies qui sont souvent liées aux systèmes de chauffage des bâtiments. Elles se nourrissent d'aliments à forte teneur en protéines comme la viande, les graisses, le sang, les insectes morts, etc.
  • Caractéristiques d'essaimages : les nouvelles colonies sont souvent composées de membres de fourmilières détruites, par exemple suite à un traitement par insecticide.
  • Chaque reine pond jusqu'à 3 500 œufs au cours de sa vie.
  • Emplacement des nids : profondément enfouis dans les cavités de bâtiments chauffés. On les trouve souvent dans les hôpitaux. Elles aiment les milieux humides. Les colonies peuvent comporter de quelques dizaines à 300 000 individus.

La fourmi charpentière

(Camponotus app)

fourmis du sucre

Aspect

  • Cette espèce varie grandement dans la forme, la taille et la couleur.
  • Entre 2,5 et 15 mm de long. C'est l'espèce de fourmis qu'on voit le plus souvent, en raison de sa taille et des couleurs vives de sa carapace.

Cycle de vie

  • Le cycle de vie passe par les phases de l'œuf, la larve, la pupe et l'âge adulte.

Comportement

  • La fourmi charpentière peut nicher dans différents habitats. Cela peut être des trous dans le bois ; dans les racines d’une plante, des amas des brindilles d'arbres et d'arbustes, entre les rochers ou dans le sol.
  • On peut les observer au cours de la journée, mais sont généralement actives la nuit.
  • Elles sont incapables de piquer, et possèdent de puissantes mandibules. Lorsqu’elles défendent une colonie, elles peuvent aussi projeter de l’acide pour dissuader les prédateurs.
  • Les fourmis charpentières se nourrissent d'insectes morts ou vivants, de déchets ménagers et sont attirés par les aliments sucrés.
  • Elles entrent rarement dans les maisons.

Étapes suivantes

Trouver l'expert le plus proche de chez vous

Votre code postal