Lumnia

Devis et appel gratuits 0800 10 12 17  ou Contactez-nous

La science derrière les DEIV Lumnia

Aujourd’hui, l’efficacité des destructeurs électriques d’insectes volants est souvent remise en question parmi les nombreuses revendications de performance présentées. Il est difficile pour les clients de savoir quel est le piège à mouches qui répond le mieux à leurs besoins.

Plus les mouches sont éliminées rapidement, plus les risques de maladies transmises par les mouches, comme la shigellose ou la salmonellose, diminuent.

Nos travaux de recherche scientifique ont pu montrer l’efficacité de la technologie des ampoules LED pour les pièges à mouches :

  • La technologie LED offre une consommation d’énergie plus basse tout en maintenant le taux de capture.
  • Les ampoules LED n’ont également pas besoin d’être remplacées tous les ans, contrairement aux lampes à décharge.

La science anti-mouche par Rentokil

Notre équipe de scientifiques est toujours à la recherche de moyens plus efficaces pour attraper et tuer les mouches.

Les deux pôles de recherches principaux sont :

  1. La compréhension de l’attraction biologique que les mouches ont pour la lumière sur un piège à mouches ;
  2. L’optimisation du taux de capture des pièges à mouches basée sur la demi-vie d’un groupe de mouches.

Ces recherches nous ont aidés à développer la gamme de destructeurs électriques d’insectes volants Lumnia qui utilise la technologie des ampoules LED, testée et prouvée comme étant la plus efficace pour les pièges à mouches.

Ampoules LED contre les mouches

Les ampoules LED produisent une lumière UV-A qui pénètrent mieux ses environs. Cette lumière paraît également plus attrayante que celle produite par les lampes à décharge traditionnelles pour certains insectes, comme les mouches domestiques.

La mouche domestique est attirée par la lumière UV-A parce que leurs yeux sont plus sensibles à cette longueur d’onde.

Les longueurs d’onde hors du spectre visible des mouches domestiques attirent mieux que celles qui se situent dedans.

Pourquoi les mouches sont-elles attirées par la lumière ?

La phototaxie est un phénomène par lequel les insectes réagissent selon la lumière présente.

Certains insectes, comme les cafards ou les vers de terre, ont une phototaxie négative, c’est-à-dire qu’ils sont repoussés par la lumière. D’autres, comme les mites, les mouches et d’autres insectes volants, ont une phototaxie positive et sont donc naturellement attirés par la lumière.

La science n’arrive pas à expliquer exactement pourquoi les mouches sont attirées par la lumière, mais il y a de nombreuses théories qui essaient de déchiffrer ce comportement.

La lumière rassurerait les insectes

Pour certains insectes, une source de lumière intense peut être perçue comme un refuge. Les sources de lumière sont généralement en hauteur ; les insectes se dirigeraient donc instinctivement vers la lumière afin d’éviter les dangers qui se trouvent près du sol.

La lumière guiderait les insectes

Une autre théorie suggère que les insectes utilisent la lumière comme aide à la navigation.

Un insecte qui se dirige vers le nord par exemple, peut se localiser par rapport aux sources de lumière disponibles, comme le soleil ou la lune sur sa droite.

Cette méthode fonctionne tant que la source de lumière reste constante et à distance.

Si un insecte trouve une autre source de lumière, comme un lampadaire, il devient confus. Cela expliquerait pourquoi les mites tournent en rond autour d’une lumière, car elles cherchent instinctivement à garder la lumière sur un de leurs côtés afin de se repérer.

Lumière naturelle et lumière artificielle

La communauté scientifique cherche à comprendre pourquoi un insecte à phototaxie positive tournera autour d’une lumière artificielle même lorsqu’il y a présence de lumière naturelle.

Certains pensent que l’insecte n’est pas attiré par la lumière elle-même, mais plutôt l’obscurité qui l’entoure.

D’autres suggèrent que les yeux de l’insecte, qui contiennent souvent plusieurs lentilles, n’arrivent pas à s’ajuster de la lumière à l’obscurité. Ceci laisserait l’insecte aveugle dans la nuit et donc vulnérable aux prédateurs ; l’insecte serait donc plus en sécurité autour d’une lumière plutôt que loin d’elle.

Comment sont testés les pièges à mouches ?

Depuis 2008, le centre de recherche Rentokil possède deux salles dédiées aux expériences sur les pièges à mouches. Les différents pièges sont comparés avec le calcul de la demi-vie des mouches.

Tous nos pièges à mouches sont sujets au même test ; les destructeurs d’insectes volants Lumnia n’y font pas exception.

Calcul de la demi-vie

Afin de prouver l’efficacité de nos pièges à mouches, nous avons mis en place un test pour calculer la demi-vie pour mesurer les performances de manière scientifique, ce qui permet à nos clients de comparer les produits directement.

Taux de capture de mouches établi sur la durée (en minutes) par produit

Graphique 1 : Demi-vie en minutes pour une gamme de produits.

Le graphique 1 indique la demi-vie en taux de capture, avec en rouge le DEIV Lumnia qui capture les mouches le plus vite.

Taux moyen de capture de mouches établi sur la durée (en minutes) des produits contre Lumnia

Graphique 2 : Explication de la demi-vie

Plutôt que de se référer au taux de capture directement (en bleu), le graphique 2 indique (en rouge) la demi-vie qui mesure le nombre de mouches capturées le plus vite.

Le test Rentokil est effectué en lâchant 100 mouches domestiques (Musca domestica) dans une salle de test standard avec un destructeur d’insectes volants installé dedans, et compte le nombre de mouches capturées à intervalles réguliers dans une période de sept heures.

  • Ce procédé est répété au moins six fois afin de refléter justement les performances ;
  • Le calcul de la demi-vie représente le temps qu’il a fallu pour éliminer 50% de la population de mouches relâchées dans la salle de test ;
  • Moins la mesure de demi-vie est élevée, plus l’appareil est efficace.
Le futur des DEIV vous attend. Contactez-nous dès maintenant.