expertise technique

Santé Publique

Demandez votre devis au 0800 10 12 17  ou Contactez-nous

Maladies à vecteur

Les mammifères, les oiseaux, les arthropodes et les insectes peuvent tous transmettre des maladies aux humains. Les nuisibles pouvant transmettre des maladies sont appelés des vecteurs.

Le vecteur est contaminé par le parasite de la maladie par un hôte infecté, un animal ou un humain, et le transmet à un hôte intermédiaire ou directement à un hôte humain. Cette transmission se fait par morsures, piqûres ou par infestation des tissus, ou encore indirectement par transmission de la maladie. Les moustiques et les tiques sont des vecteurs de maladies notables parce que le principal mode de transmission se fait par l’alimentation par le sang.

Le tableau ci-dessous présente un exemple des principaux vecteurs ainsi que les maladies qu’ils sont capables de transmettre.

Vecteurs et maladies

  • Moustique Aedes - Chikungunya, Virus de la Dengue, Virus du Nil Occidental, Fièvre Jaune

  • Moustique Anopheles - Malaria

  • Oiseaux - Grippe Aviaire

  • Puces - Peste Bubonique

  • Mouches Domestiques - Typhoïde, Dysenterie, Choléra

  • Rats - Leptospirose, Peste (par les puces), Leishmaniose (par le Phlébotome)

  • Phlébotome - Leishmaniasis

  • Tiques - Maladie de Lyme

  • Insectes Triatomes - Maladie de Chagas

  • Mouche Tsétsé - Trypanosome Africain (Maladie du Sommeil)

Statistiques de contamination

Les maladies à vecteur sont répandues dans les zones tropicales et subtropicales et sont relativement rares dans les zones tempérées, bien que le changement climatique puisse créer des conditions appropriées pour l’apparition de maladies dans les régions tempérées.


La moitié de la population mondiale est infectée par des maladies à vecteur ce qui a des impacts sanitaires colossaux comme une mortalité élevée dans les pays les plus démunis. Malheureusement, les maladies à vecteur sont en recrudescence et posent un risque accru. Ceci est vrai pour toutes les maladies susmentionnées et de récents exemples sont donnés ci-dessous :

  • Les infections par la dengue sont estimées à 50 millions par an. Endémique dans plus d’une centaine de pays (seulement 9 pays avant 1970). 1
  • Le taux d’incidence de la leptospirose est augmentation au niveau mondial – 600,000 par an. 1
  • 350-500 millions cas de malaria sont détectés chaque année. 2
  • Chaque année, les cas de maladie de Lyme sont multipliés par deux aux USA. 3

Cette émergence ou résurgence des maladies à vecteur au niveau mondial a de multiples raisons :

  • Le retrait des insecticides les plus efficaces mais aussi les plus toxiques (comme le DDT) et la recrudescence d’une résistance aux insecticides ont conduit à l’augmentation du nombre de vecteurs.
  • Une augmentation sans précédent de la population et l’expansion incontrôlée des zones urbaines, associées à la déforestation signifient que les humains s’installent dans les habitats naturels de ces nuisibles et les constructions humaines deviennent alors des zones de reproduction idéales.
  • Les gouvernements ont réduit les ressources pour la surveillance, la prévention et la lutte contre les maladies à vecteur et les infrastructures de santé publique requises permettant le traitement des maladies se sont détériorées.
  • La globalisation et l’augmentation des voyages et des transports internationaux ont contribué à la propagation rapide des infestations.

Sources :

  1. OMS.
  2. CDC (Centre américain de contrôle et de prévention des maladies).
  3. Medical College of Wisconsin.

Étapes suivantes

Trouver l'expert le plus proche de chez vous

Votre code postal